Fantasmes autour de la fessée

Le blog d'isabelle183

 

Fantasme de gouvernante

Fessée entre copines

Je crois que discipline stricte et moqueries forment un joli couple. Par le rire se crée un instant déstressant, juste avant la tempête. Je sais de quoi je parle. Combien de fois j’ai choppé un fou-rire nerveux devant mon chéri avec déjà le martinet en main. Lui il reste calme pour me sortir un :

Rira bien qui rira le dernier !

Argument qui ne manque pas de véracité. Je me rappelle d’un texte sur un forum allemand qui parlait d’une cohabitation entre 4 dames. Faisant partie d’une génération ayant connus les châtiments corporels, leur vécu avait visiblement laissé des traces. Par ce fait elles reproduisaient une structure de discipline domestique dans leur cohabitation et une entre elles se chargeait de manier le Rohrstock (la canne) quand besoin y était. Je me suis sentie fortement inspirée par ma lecture au point d’en parler à mon chéri. Me connaissant, il ne montra aucun mal pour deviner quel rôle je m’étais réservée.

Tu seras sévère, mais juste isabelle…

Effectivement, dans mes fantasmes, je me vois comme celle qui tient la canne. C’est un instrument qui me fascine et qui m’impressionne par son sifflement. Un emploi très modéré laisse néanmoins une sacrée brûlure et de caractéristiques marques sous forme de doubles stries qui disparaissent en quelques heures. Voila ma philosophie punitive :

Je resterai dans un registre plutôt psychologique, en utilisant le coté « sensationnel » à petite dose.

Ni de fessée qui s’éternise avec moi, ni des popotins qui ont besoin des jours pour se remettre de leurs émotions. Par contre je ferai fréquemment appel au coin, au ménage punitif, à la tenue imposée, aux punitions devant témoin. Il me manquerait l’ambition de m’imposer par un régime de la terreur et je me verrais surtout dans un registre de bonne humeur. Bonne humeur pour qui, ce qui reste à déterminer, mais je retrouverais le plus dans une ambiance comme sur la photo du départ.

Tu devrais en parler à tes copines, isabelle !

Celui, là alors, il n’en loupe jamais une.

Dans : Fantasmes
Par isabelle183
Le 19 novembre 2017
A 8 h 52 min
Commentaires : 0
 
 
 

Eurolive gratuit |
Stephanielaplusblonde |
Michelwebred |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Resilles et talons
| SOFEETISH
| Douces Rondeurs